Programme du 60 ème Anniversaire

À LA MAISON DE LA CULTURE ET DES LOISIRS :

- Performances déambulatoires.
- Visite interactive dans la Maison de la Culture et des Loisirs.
- Piste à suivre grâce à des énigmes tirées des textes écrits par les élèves de l’atelier d’écriture de la Maison.

DANS LA GALERIE RAYMOND BANAS :

- Rétrospective des exposition passées...
- Sur les murs : affichage aléatoire des noms des - 225 artistes - ayant exposé.
- Projection des photos des oeuvres exposées depuis 1969 avec une animation sonore...
- Performances des élèves de l’école des beaux-arts de Metz...

AU RELAIS :

- Théâtre intime,
- Contes,
- Concerts musiques actuelles,

par les adhérents de la Maison de la Culture et des Loisirs & des professionnels.

À LA MJC METZ SUD :

En préambule de l’anniversaire de la Maison de la Culture et des Loisirs – acteur de l’éducation populaire depuis 60 ans – la Fédération Départementale des MJC, avec la complicité de la MJC Metz Sud et du PAVE, vous invitent à un débat d’idée sur le thème de « l’éducation populaire ».

MJC METZ SUD – 87, rue du XXème Corps Américain / 57000 METZ


Vendredi 29 Juin

    • De 14h30 à 16h30 :

Débat d’idée sur le thème de l’éducation populaire.

    • 20h : Inauguration
    • De 21h à 22h20 :

Franck LEPAGE
[ Inculture(s) ]
Petits contes politiques et autres récits non autorisés
Une autre histoire de la France démocratique, culturelle, sociale, éducative, politique, civique, citoyenne, décentralisée, partenariale, associative, européenne et mondialisée, bref…une autre histoire du capitalisme...

" …Avant, j’étais prophète. Prophète salarié. Mon travail consistait à dire la vérité. (La vérité officielle). Et puis un jour, je me suis mis à mentir, et ils ont adoré. On me faisait venir de plus en plus souvent. On me disait que cela mettait de l’animation et de la démocratie. Quand ils ont trouvé que j’allais trop loin, ils m’ont viré. Depuis, je suis clown. Clown-consultant."
En 1968, un philosophe aujourd’hui oublié, Herbert Marcuse, nous mettait en garde : nous ne pourrions bientôt plus critiquer le capitalisme, parce que nous n’aurions plus de mots pour le désigner négativement. 30 ans plus tard, le capitalisme s’appelle développement, la domination s’appelle partenariat, l’exploitation s’appelle gestion des ressources humaines, et l’aliénation s’appelle projet. Des mots qui ne permettent plus de penser la réalité, mais simplement de nous y adapter en l’approuvant à l’infini. Des concepts opérationnels qui nous font désirer le nouvel esprit du capitalisme, même quand nous pensons naïvement le combattre. Notre langage est fasciste, et Georges Orwell ne s’était pas trompé de date : nous avons failli avoir en 1984 un "ministère de l’intelligence". Désormais, comme le prévoyait Guy Debord : Tout ce qui est bon apparaît, tout ce qui apparaît est bon."

Pendant 20 ans, Franck Lepage a été délégué à la culture à la Fédération Française des MJC, qu’il a quitté et depuis, il raconte partout ses récits politico-drolatiques.

    • À patir de 22h30 :

Atelier « Langue de Bois »
Échange intéractif et humouristique à partir de concepts abordés dans le spectacle...

Jauge limitée – Réservations obligatoires à partir du 22 juin


Samedi 30 Juin

    • De 11h à 13h : Déambulation dans les rues de la ville

Poosh-K
Performance déambulatoire du groupe de percussions créatives messin

    • De 12h à 18h :

Stands « Repas du monde » avec les associations :
- SECHAT (Egypte),
- Association des laotiens de Moselle (Nem),
- Association des étudiants gabonais de Metz.

    • De 14h à 18h : Théâtre

Cie des 4 Coins
Cette compagnie va occuper les locaux, sous formes déambulatoires, et nous proposera une nouvelle forme de son spectacle « POUET POÈTES ! »
Pouet, Poètes ! rend compte des divers visages de la poésie d’avant-garde en proposant une réflexion dynamique sur le langage et ses expressions. Il ne s’agit ni de littérature, ni de poésie traditionnelle mais bel et bien d’une poésie active dont l’expérience se fait hors de la page. A la croisée des arts, ce genre poétique est né d’expériences plastiques, sonores et théâtrales : il se nomme poésie d’action, poésie phonétique, poésie sonore.
Aujourd’hui, une troisième version est en train de naître. L’objectif est désormais de faire de Pouet, Poètes ! une forme indépendante, adaptable à n’importe quel endroit, adaptée à tous les publics. Pouet, Poètes ! souhaite descendre dans la rue dès ce printemps avec, si possible, une structure légère et modulable permettant d’être techniquement autonome. Pour aller au-delà de sa forme actuelle, pour fouiller, encore, les infinis sens de ces poèmes et leur mise en espace, ce spectacle a besoin de se frotter directement avec le public, de tester la proximité, la spontanéité, la chaleur, les imprévus. Rebondir, communiquer. Ce collage a cette capacité étonnante de proposer nombre d’attitudes susceptibles d’interpeller tous les publics, y compris les enfants.

    • De 14h à 15h : Performances au Relais

ANIMAJAZZIC Vidéo & Son
Réunion de trois musiciens aux influences diverses et se complétant, ANIMAJAZZIC emmène le public dans son univers mêlant images en mouvement et musique.

    • De 15h à 18h : Performances

Aérographie : Hassen TOUATI propose de transformer l’apparence d’un volontaire : de maigre en costaud, de blanc à noir...

    • De 15h à 18h : Performances de l’École des Beaux Arts

Performances des élèves de l’école des Beaux Arts dans la Galerie Raymond Banas.

    • De 20h à 23h : Concert

Carte blanche à Louis Ville

Ré-interprétation de standard de la chanson française par Louis Ville et son ami, le chanteur Bel-Oeil.

Présentation de son dernier album « À choisir ».

Jauge limitée – Réservations obligatoires à partir du 22 juin
Tarif unique : 5 euros

    • De 23h à 01h : Concert

DDum Spiro Spero

Styles : "boucles électro - profondes basses - sci-fi et 70’s - violoncelle violenté - batterie et vieux synthés - pureté de la ligne et précision des anglesl"

"Pureté de la ligne et précision des angles, la musique de DDum Spiro Spero dessine un invisible triangle équilatéral et concentre au point de gravité toute la charge des trois pôles en présence. Les synthés vintage de Gilles Sornette, la batterie de Pierre-Louis Guérard et les interventions de Gabriel Fabing au violoncelle ou au Theremin tendent la surface jusqu’à ce qu’elle soit lisse et résonnante comme une peau de tambour ; dessous, c’est tout un monde clandestin qui s’anime et s’enroule sur lui-même. On y discerne, entremêlées, de profondes basses, des boucles électro à la patine sombre, un swing dérivé du jazz ou un air de tango égaré... Et partout cette acoustique, qui oscille entre la sci-fi et les 70’s- comme si le signal avait rebondi sur une planète. Agençant la multiplicité des détails, elle révèle l’évidence d’une géométrie fondamentale." Magic/Forum Juillet 05 (Marie Daubert)


Dimanche 1er Juillet

JOURNÉE PLACÉE SOUS LE SIGNE DE L’ENFANT ET DE LA FAMILLE

    • De 15h15 à 15h50 & de 16h à 16h35 : Spectacle au Relais

Felix LOBO contes pour les enfants :
« Les 1000 et 1 contes et Amusichansonnettes »

    • 16h35-17h30 : Goûter
    • 17h30 : Théâtre

« A tous ceux qui... » de Noëlle Renaude
Mise en scène : Jack Guerrier
Création théâtrale Cie Aladin

L’action se passe après la guerre, celle de 39/45. C’est la reconstruction. Tout est à reconstruire, pas seulement l’économie, pas seulement les bâtiments, pas seulement l’avenir, les individus aussi. Un jour de 1950, deux familles se réunissent pour les fiançailles de Jeanne Moulard et Raymond Poquet. La coutume veut que chacun porte un toast. Chacun va y aller de son laïus. Les propos revanchards, les misères cachées, les rancœurs, tous les déballages des uns et des autres laissent apparaître les blessures non refermées. C’est un étrange rendez-vous où chacun parle mais où personne ne semble concerné par l’autre.
Chaque personnage est chorégraphié, mis en voix et en mouvement, afin de mettre en évidence chez chacun d’eux, la défaillance, la fêlure ou la souffrance qui les emplit. Ainsi, au delà des mots qu’ils déglutissent apparaît leur personnalité, comme l’empreinte d’un passé récent qui les a tous bouleversés.
Noëlle Renaude nous propose une véritable écriture à jouer ; jouer avec les mots, les situations, avec la langue, avec ses personnages. C’est une véritable expérience pour les comédiens de s’emparer de ces textes, aussi vivants que des truites.

19h : Clôture

+ DE NOMBREUSES AUTRES SURPRISES...

Docs à télécharger :


Dossier de Presse
Demandez le Programme

Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 473056

Site réalisé avec SPIP + ALTERNATIVES

RSSfr