Conférence Égyptologique

par l’association d’égyptologie Thot

Thème : "Les graffiti érotiques de la tombe 504 à Deir el-Bahari".

Les graffiti érotiques de la tombe 504 de Deir el-Bahari ont souvent été interprétés par les modernes comme une représentation de la souveraine Hatchepsout et de son grand intendant Senenmout.

Aucun élément iconographique ne vient pourtant étayer cette hypothèse. Faut-il alors y voir de simples graffiti grivois ?

L’analyse du contexte de représentation et la comparaison de ces dessins avec des figurines ou graffiti similaires laissent au contraire entrevoir l’hypothèse d’une fonction votive liée à la fertilité.

Par Christine Hue-Arcé
Doctorante en égyptologie à l’Université de Strasbourg, sous la direction du Professeur Frédéric Colin - Chargée de cours en égyptologie

Jeudi 9 février à 19h - Entrée Libre



Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 483714

Site réalisé avec SPIP + ALTERNATIVES

RSSfr