Est-Ouest - Art Contemporain Africain

Du 19 mars au 30 avril 2011 à la Galerie Raymond Banas

En collaboration avec la « galerie en promenade »

Vernissage vendredi 18 mars 2011 à 18h30

EST-OUEST
ART CONTEMPORAIN AFRICAIN

Notre vision de l’Afrique est modelée d’un côté par des médias occidentaux qui décrivent un continent marqué par la famine, les guerres civiles ou inter ethniques, la corruption et une épidémie de SIDA généralisée et d’un autre côté par les catalogues de papier glacé des « tours operators » où l’Afrique déploie la beauté de ses parcs nationaux, la tentation des safaris et les immenses plages de l’Océan Indien ou de l’Atlantique. L’art mis en avant par ces mêmes opérateurs fait la part belle au folklore et à un artisanat « authentique », « issu de la tradition ». Rares sont ceux qui pensent art contemporain en parlant de l’Afrique. Pourtant…

En 1986 le nigérian Wole Soyinka obtient le Nobel de littérature, en 1989 La Villette et le Centre Pompidou Paris proposent « les Magiciens de la terre » une exposition de référence pour ce qui est de la découverte de ces artistes « d’ailleurs », une biennale d’art contemporain se tient à Dakar depuis 1992 soit 9 éditions et les 8° rencontres biennales de la photo ont eu lieu en 2009 à Bamako. Cette année à la Biennale de Berlin l’Afrique est à l’honneur dans le cadre de la manifestation phare « Who knows tomorrow ? »

En trois décennies peintres, plasticiens, photographes et sculpteurs contemporains africains ont trouvé une reconnaissance internationale grâce à des expositions personnelles, des achats de musées et de collectionneurs. Certains voient leur côte exploser dans les ventes les plus prestigieuses. C’est le cas par exemple des photographies de Seydou Keita que la Mcl de Metz avait présenté en 1999, des peintures de Cheri Samba, des sculptures de Ousmane Sow, des « constructions » de Bodys Isek Kingelez.

EST-OUEST est une proposition de Bernd Kleine-Gunk, collectionneur allemand, sur une demande de la MCL Metz.

L’exposition se veut transversale tant au plan de la géographie que des tendances artistiques présentées. Elle est construite autour des œuvres de Chéri Samba (Congo), Twins Seven Seven (Nigeria) ou George Lilanga (Tanzanie). Ces trois artistes font partie des pères fondateurs de cette "modernité africaine". Avec d’autres ils ont conduit l’art de leur continent du ghetto des musées ethnologiques aux principaux musées d’art contemporain. Nous sommes heureux de vous les présenter...



Accueil du site | Contact | Plan du site | Espace privé | Statistiques | visites : 473689

Site réalisé avec SPIP + ALTERNATIVES

RSSfr