Conférence Égyptologique

par l’association d’égyptologie Thot

Thème :
La correspondance d’El Amarna
un témoignage des liens entre l’Égypte et les royaumes du Proche-Orient ancien

La correspondance d’El Amarna constitue d’un ensemble exceptionnel de témoignages sur les liens étroits qu’entretenaient l’Égypte avec les cours des grands royaumes du Proche-Orient ancien. Ces lettres, échangées par les souverains, nous permettent de dresser un tableau politique et diplomatique du XIV° s. avant J.-C.

Cette série de tablettes d’argile doit son nom à la plaine d’El Amarna située sur la rive droite du Nil à 300 km au sud du Caire. C’est en ce lieu qu’Aménophis IV - mieux connu sous le nom d’Akhenaton - avait fondé une capitale qui fut démantelée peu de temps après sa mort. A la fin du XIX° s., des paysans découvrirent les premiers vestiges recouverts d’écriture cunéiforme akkadienne, restes de la correspondance entre Pharaon et les monarques des plus grandes civilisations ayant grandi aux côtés de l’Egypte.

Conférencier :
Apolline Huin, doctorante en histoire de l’art et histoire des religions et professeur d’akkadien

Le jeudi 20 novembre 2008 à 19h00
Entrée libre

Crédit Photos : L’une des tablettes diplomatiques d’Amarna (lettre de Biridiya, prince de Megiddo au Pharaon)
- Cliché A . Huin